Types de cuir pour chaussures : en quoi diffèrent-ils et comment en prendre soin ?

Publié le : 03 mars 20235 mins de lecture

Il y a une raison pour laquelle les chaussures en cuir sont si populaires. Ils sont élégants, très durables et résistants aux dommages mécaniques. Cependant, tout le monde ne fait pas attention au matériau dont sont faites les chaussures. Les types de cuir utilisés pour leur fabrication ont des propriétés différentes, qui influencent l’utilisation et l’entretien des chaussures.

Découvrez les principaux types de cuir à partir desquels les chaussures sont fabriquées et comment en prendre soin au mieux.

Cuir pleine fleur : matériau le plus utilisé pour la production de chaussures

Parmi les matériaux les plus populaires utilisés pour la production de chaussures, il y a le cuir de grain – de bovin ou de veau. Ils sont la couche superficielle de la peau correctement travaillée, avec une texture lisse. Le tannage, qui est effectué pour augmenter les valeurs esthétiques du matériau, consiste dans le traitement mécanique du cuir et le revêtement de sa surface avec des cires.

Le tannage permet d’obtenir la structure et les propriétés souhaitées du matériau, qui se distingue par une grande résistance à l’humidité et à la saleté. Cependant, un mauvais entretien des chaussures en cuir pleine fleur peut entraîner un dessèchement et des craquelures. Pour éviter cela, procurez-vous des produits de nettoyage et d’imperméabilisation pour chaussures en cuir de bonne qualité , grâce auxquels elles pourront conserver leurs qualités pendant longtemps.

Pour plus d'informations : Comment entretenir les chaussures en cuir ?

Le cuir daim : élégant, mais aussi délicat

Alors que le cuir pleine fleur est fabriqué à partir de la couche supérieure, le daim est fabriqué à partir de la face inférieure du cuir traité. Ce matériau se caractérise par sa structure caractéristique, qui ressemble à une sorte de duvet. Les chaussures en daim se caractérisent par une texture esthétique, délicate et agréable au toucher, mais elles sont plus vulnérables à la saleté, à l’humidité ou aux dommages.

Pour cette raison, les chaussures en daim ne doivent pas être mouillées. De plus, elles peuvent nécessiter un nettoyage plus fréquent et un entretien plus soigneux , mais la systématicité sera récompensée par un aspect esthétique et élégant de la chaussure.

À parcourir aussi : Mode : cuir véritable ou simili cuir, lequel choisir ?

Est-ce du daim ou du nubuck ?

Du fait d’une structure très similaire, le nubuck est souvent confondu avec le daim, même si en réalité il est plus proche du cuir pleine fleur. Le nubuck provient du lissage de la couche supérieure du cuir, ce qui lui donne sa texture veloutée caractéristique.

Alors que les chaussures en nubuck frappent sans aucun doute par leur apparence, ce matériau est assez délicat et nécessite un entretien régulier . Surtout, l’humidité, le sel, la boue et la poussière ont un effet négatif sur le nubuck, donc opter pour des chaussures faites de ce matériau devrait investir dans de bons produits de nettoyage et d’imperméabilisation.

Le cuir verni : synonyme de luxe et d’élégance

Les chaussures en cuir verni sont associées à juste titre au luxe et à l’élégance. Ils sont faits de cuirs vernis spéciaux, qui sont finis avec un vernis spécial après tannage. Sans aucun doute, le cuir verni est extrêmement sophistiqué, mais en même temps, il est assez facile de le rayer ou de l’endommager. Par conséquent, il sera préférable de réserver des chaussures en cuir verni pour une salle de banquet plutôt que de les porter pour une promenade un jour maussade. Utilisez plutôt des produits spécifiques pour le cuir pleine fleur pour les entretenir.

Connaître les matériaux utilisés pour la production de chaussures est certainement très utile. Étant donné que leurs propriétés déterminent non seulement l’apparence des chaussures, mais également les méthodes de leur entretien, dont dépend en grande partie la durabilité d’un modèle particulier.

Plan du site